Nationales et internationales...

01/08/2017

PERFORMANCES réalisées par les athlètes du « TEAM » sur cette dernière quinzaine…

posté à 14h35

… par ordre alphabétique :

Anthony ADAM a terminé 45ème lors de la ½ Finale du Championnat de France de D3 de Triathlon à Angers en 1:02:37 (13:36 en N, 29:12 en C, 18:20 en CAP ; +6.5% du temps du vainqueur : Krilan LE BIHAN), un niveau de performance en adéquation avec l’état adaptatif global du moment.

Franck HERBILLON a terminé 316ème & 16ème M50-54 à l’IM France en 11:36:34 (1:09:00 en N, 5:59:42 en C, 4:17:29 en CAP ; +18.8% du temps du vainqueur en M50-54 : Mathieu AGUERRE), un niveau de performance en deçà des attentes mais impacté par des conditions environnementales difficiles.

Alexis HOUDART a terminé 504ème & 90ème M30-34 à l’IM France en 12:09:04 (1:04:01 en N, 5:55:41 en C, 5:00:23 en CAP ; +30.4% du temps du vainqueur en M30-34 : François DURANTON). Alexis, malgré un état de déshydratation très marqué, a fait preuve d’abnégation pour franchir la ligne d’arrivée alors que les objectifs chronométriques étaient envolés depuis longtemps.

Alexandre KLEIN a remporté le Triathlon S de Freizeiparadies en Allemagne et l’Esel Run (course nature, 8 km, +/- 200 m de dénivelé) en 29:18, en réalisant 2 belles sessions d’intensité et en remplissant les objectifs.

Tom LECOMTE a terminé 8ème & 4ème MS1 au Triathlon M de l’Alpe d’Huez en 2:00:20 (16:23 en N, 1:14:58 en C, 26:44 en CAP ; +6.6% du temps du vainqueur : Anatole GIRAUD TELME), après avoir connu un passage difficile dans l’ascension de l’Alpe d’Huez et qui aura impacté son classement final.

Anthony PHILIPPE a terminé 8ème au Triathlon L du Val de Gray en 3:56:30 (30:14 en N, 2:18:13 en C, 1:04:22 en CAP ; +5.0% du temps du vainqueur : Benoît BIGOT), après avoir réalisé une course homogène et offensive.

Joachim PHILIPPS a terminé 2nd au Triathlon M de SCHLUCHSEE en 2:03:26 (+1.8% du temps du vainqueur : Marc-Pascal EHLEN), poursuivant sur sa bonne dynamique de performance.

Sandrine POLIZZI a terminé 2nde F & 1ère F18-39 à la Risoul Queyras (90 km, +/- 2200 m de dénivelé) en 3 :31 :54 (+3.7% du temps de la vainqueur F : Magdalena DE SAINT JEAN), une bonne course de préparation en perspective des prochains Championnats de France Masters.

Jérôme REY a terminé 44ème au Triathlon L du Val de Gray en 4:23:46 (30:44 en N, 2:21:00 en C, 1:27:43 en CAP ; +17.1% du temps du vainqueur), après avoir effectué une « bonne partie de manivelles » en dehors des zones cibles et qui aura inévitablement impacté le segment CAP. Sur le triathlon M de l’Alpe d’Huez, Jérôme se classe 228ème en 2:34:51 (20:30 en N, 1:33:37 en C, 36:36 en CAP ; +37.2% du temps du vainqueur) après avoir subi l’ascension de l’Alpe d’Huez.

Yann ROCHETEAU a terminé 25ème & 2nd MS4 au Triathlon XL de l’Alpe d’Huez en 6:39:16 (31:22 en N, 4:36:16 en C, 1:27:46 en CAP ; +13.0% du temps du vainqueur : Christian KRAMER), un objectif secondaire difficile, de part la spécificité des parcours très éloignés des terrains d’entraînement habituellement rencontrés. Yann réalise au regard du contexte une performance honorable.

Philip ROMANATO a terminé 81ème & 7ème MV2 au Triathlon XL de l’Alpe d’Huez en 7:17:20 (34:52 en N, 4:53:50 en C, 1:43:01 en CAP ; +23.7% du temps du vainqueur), une performance néanmoins entachée par une double crevaison. Cette dernière course de préparation en perspective de l’Embrunman apporte cependant des éléments de satisfaction.

 


12/07/2017

Des victoires, des podiums et une bonne dynamique de « PERFORMANCE »…

posté à 08h53

… sur ce début du mois de juillet. Par ordre alphabétique :

François DAUVERGNE, associé à Pierre ROBLOT, a terminé 2nd à l’Ötillö Swimrun d’Engadin sur le format S en 1:40:29 (+1.0% du temps des vainqueurs : Sven et Nils ANDERLIND), une nouvelle bonne expérience dans la discipline.

Tom LECOMTE a remporté le triathlon M de la Wantzenau en 1:57:09 (21:09 en N, 56:41 en C, 37:52 en CAP), en dominant la concurrence.

Laurence PERREAUX-HARDY et Jean-Christophe HARDY, associés à Elisabeth MORLEGHEM et Philippe SANTIAGO ont remporté la Hunger Race Medium en 5:30:57, une épreuve combinant 22 km de Trail, 7 km de Kayak, un death-ride et un parcours commando, une épreuve solidaire permettant de récolter des fonds en vue de soutenir un des projets de SOS Faim pour lutter contre la pauvreté en Afrique et en Amérique Latine.

Joachim PHILIPPS a remporté le triathlon M de l’Elsassman en 2:07:02 (26:33 en N, 1:02:14 en C, 37:06 en CAP), une course plaisir, bien maîtrisée.

Sandrine POLIZZI a remporté le GP de Carros FSGT, une bonne séance de préparation en vue des prochains objectifs nationaux.

Yann ROCHETEAU a terminé 2nd au triathlon M des Sables d’Olonne en 1:59:14 (21:12 en N, 1:00:35 en C, 35:19 en CAP ; +6.1% du temps du vainqueur : Frederik VAN LIERDE), une bonne course de reprise post-IM de Boulder.

Ce début du mois de juillet a aussi été marqué par les championnats de France de triathlon distance L à Dijon. De nombreux athlètes du « TEAM » étaient présents. Les résultats par ordre de performance :

Gary REYNAUD a terminé 30ème & 6ème MS2 en 4:26:30 (42:06 en N, 2:20:02 en C, 1:21:05 en CAP ; +7.4% du temps du vainqueur en MS2 : Valentin ROUVIER), une performance en adéquation avec l’état adaptatif du moment.

Anthony PHILIPPE a terminé 40ème & 5ème MV2 en 4:29:41 (44:53 en N, 2:25:22 en C, 1:16:18 en CAP ; +2.7% du temps du vainqueur en MV2 : Gilles REBOUL), une bonne performance, équilibrée.

Alexandre KLEIN a terminé 41ème & 11ème MS4 en 4:30:20 (45:04 en N, 2:25:25 en C, 1:16:48 en CAP ; +6.4% du temps du vainqueur en MS4 : David BERTHOU), une épreuve au cours de laquelle Alexandre a réussi à s’exprimer après quelques semaines difficiles suite à des désordres mécaniques.

Cyril LECOMPT a terminé 51ème & 10ème MS3 en 4:33:02 (43:26 en N, 2:27:07 en C, 1:20:01 en CAP ; +7.4% du temps du vainqueur en MS3 : Jean-Eudes DEMARET), une bonne performance réalisée 15 jours après l’IM 70.3 du Luxembourg.

Stéphane REYES a terminé 83ème & 9ème MV2 en 4:41:51 (53:45 en N, 2:24:54 en C, 1:20:28 en CAP ; +7.4% du temps du vainqueur en MV2), une performance encourageante après la longue phase de réhabilitation-réathlétisation qui a suivi son grave accident subi en Australie il y a 1 an.

Jean-Max FONTVIEILLE a terminé 144ème & 16ème MV2 en 4:55:58 (56:06 en N, 2:33:11 en C, 1:23:17 en CAP ; +12.7% du temps du vainqueur en MV2), une performance en phase avec un état adaptatif mécanique sous optimal.

Franck HERBILLON a terminé 209ème & 17ème MV3 en 5:05:08 (53:51 en N, 2:42:02 en C, 1:24:21 en CAP ; +9.9% du temps du vainqueur en MV3 : Olivier MADDENS), une bonne course en état surchargé en perspective du prochain IM de France.

Jérôme REY a terminé 218ème & 34ème MV1 en 5:06:40 (48:41 en N, 2:37:48 en C, 1:36:29 en CAP ; +20.4% du temps du vainqueur en MV1 : Sébastien STALDER), une bonne course de reprise également suite à une longue phase de réhabilitation-réathlétisation post-traumatique et en adéquation avec l’état adaptatif du moment.

Mélissa LAPP a terminé 12ème F & 5ème FS2 en 5:08:49 (49:03 en N, 2:47:19 en C, 1:29:25 en CAP ; +12.0% du temps de la vainqueur en FS2 : Charlotte MOREL), une épreuve au cours de laquelle Mélissa n’a pas réussi à s’exprimer suite à des désordres gastro-intestinaux très limitant.

Romaric PELLETIER a terminé 388ème & 49ème MS4 en 5:34:06 (53:21 en N, 2:44:57 en C, 1:51:18 en CAP ; +31.6% du temps du vainqueur en MS4), un niveau de performance très loin des attentes, impacté par une surcharge professionnelle à l’approche de l’échéance. Une déception.

D’autres athlètes du « TEAM » étaient également engagés sur d’autres épreuves. Les résultats par ordre alphabétique :

Anthony ADAM a terminé 9ème au triathlon S des Sables d’Olonne en 1:11:29 (12:35 en N, 39:06 en C, 17:39 en CAP ; +5.6% du temps du vainqueur : Jawad ABDELMOULA) et le lendemain 7ème aux Foulées d’Abelard (course nature de 12 km) en 46:46 (+13.3% du temps du vainqueur : Olivier FREMY), un bon week-end de sollicitations où le plaisir était de retour.

Christophe DELALAIN a terminé 237ème & 47ème M40-44 au Challenge Roth en 9:53:11 (1:10:02 en N, 4:48:47 en C, 3:48:42 en CAP ; +12.7% du temps du vainqueur en M40-44 : Stéphane METTIER), en n’ayant pu s’exprimer sur le segment CAP en raison de crampes significatives dès les premiers kilomètres du marathon.

Cédric DELNATTE a terminé 620ème & 120ème M35-39 à l’IM de Francfort en 10:38:06 (1:11:03 en N, 5:17:47 en C, 3:55:02 en CAP ; +19.3% du temps du vainqueur en M35-39 : David CORREDOR PANADERO), avec la satisfaction d’avoir bouclé honorablement son premier distance IM après 2 ans de pratique et la conscience d’avoir une marge d’optimisation importante dans les différents segments de course.

Aimé KLENNE a terminé 322ème au Chtriman 113 en 5:33:51 (41:33 en N, 2:52:09 en C, 1:48:52 en CAP ; +37.8% du temps du vainqueur : Quentin DALAIDEN), un niveau de performance en adéquation avec l’état adaptatif physiologique et mécanique du moment.

Jérémy POLIZZI a terminé 39ème au Championnat de France sur route FSGT 2017 catégorie sénior en 2:28:22, jouant le rôle d’équipier et participant à la victoire de Jonathan CORGERON du Comité Côte d’Azur. Sur le GP de Carros FSGT, Jérémy a été contraint à l’abandon, alors échappé avec 6 autres coureurs, suite à un bris de pédalier.

 


27/06/2017

La bonne dynamique de PERFORMANCE se poursuit…

posté à 18h48

… pour les athlètes du « TEAM ».

A l’honneur, Joachim PHILIPPS qui a remporté à l’IM 70.3 d’Elsinore son GA (M18-24) en terminant 36ème en 4:12:13 (26:20 en N, 2:15:53 en C, 1:23:34 en CAP) et en réussissant à optimiser son potentiel adaptatif du moment. Une belle satisfaction pour Joachim qui, à cette occasion, a apporté le 64ème podium du « TEAM » sur le circuit IRONMAN (Full, 70.3, 51.50, PRO & GA) depuis 2006. Sur ces 64 podiums, 27 victoires (2 en PRO et 25 en GA) sont à noter.

Durant le même week-end, Cyril LECOMPT s’est classé 42ème & 5ème M30-34 à l’IM 70.3 du Luxembourg en 4:14:48 (23:47 en N, 2:21:28 en C, 1:24:43 en CAP ; +1.3% du temps du vainqueur en M30-34 : Pierre MASSONNEAU) affichant un excellent état adaptatif global.

Lors du triathlon M de Nouâtre, Tom LECOMTE a terminé 4ème au pied du podium en 1:59:52 (23:03 en N, 58:02 en C, 37:18 en CAP ; +3.6% du temps du vainqueur : Etienne DIEMUNSCH) après avoir réalisé le meilleur temps en C du jour mais n’ayant pu s’exprimer sur le segment CAP en raison de troubles de la sphère intestinale suite à un choc traumatique subi sur le segment N. Tom réalise un très bon début de saison. La construction se poursuit.

Kate WILLIAMS, associée à Alexandre BERMOND, s’est classée 3ème DUO Mixte & 12ème au classement général lors du Swimrun de la Côte Vermeille sur le format L (46.1 km, +/- 1863 m de dénivelé). La préparation en vue à la finale de la série mondiale de Swimrun (Otillö) est sur la bonne voie.

Les résultats des autres athlètes du « TEAM » en compétition, par ordre alphabétique :

Anthony ADAM – Triathlon L de Vertou – DNF en raison de troubles gastriques et de sensations mécaniques défavorables sur le segment C. Une déception pour lui.

Alain BOUTEAU – Cyclosportive « l’Ariégeoise » format XXL (168 km, +/- 4515 m de dénivelé) – a terminé 87ème & 2nd M7 en 6:47:10 (+21.2% du temps du vainqueur : Olivier LE COURT DE BILLOT), une course « plaisir » parfaitement conduite.

Alexis HOUDART – Triathlon L des Sapins – a terminé 34ème en 5:55:16 (52:47 en N, 3:23:22 en C, 1:39:08 en CAP ; +18.7% du temps du vainqueur : Laurent LAMBERT), un niveau de performance en adéquation avec l’état adaptatif du moment et le contexte climatique.

Jean-Pascal NICOLAS – Triathlon S de Carpentras – a terminé 17ème en 1:08:46 (12:14 en N, 32:58 en C, 22:37 en CAP ; +12.0% du temps du vainqueur : Théo CHARRE), une course difficile, à haute intensité, et dans un processus adaptatif en transition en vue de gagner en vitesse dans les différents segments de course avant un retour sur les distances L et XL.

Anthony PHILIPPE – Triathlon M du Trithur – a terminé 10ème & 2nd MV2 en 2:36:16 (24:25 en N, 1:31:24 en C, 38:31 en CAP ; +9.8% du temps du vainqueur : Corentin LEROY), une compétition intermédiaire en vue du Championnat de France distance L de ce week-end.

Stéphane REYES – Monte Cristo (5 km, sans palmes) – s’est classé 145ème en 1:21:24 (+33.7% du temps du vainqueur : Thomas GRANET), une séance spécifique positive après le grave accident subi il y a presque un an en Australie. La réathlétisation se poursuit sur une bonne dynamique.

 


13/06/2017

Kona slot, victoires, podiums & frustration : le résumé de cette dernière quinzaine…

posté à 09h42

… marquée notamment par les performances de Yann ROCHETEAU et de Gary REYNAUD.

Yann a terminé 10ème & 1er M35-39 à l’IM de Boulder en 9:07:34 (59:07 en N, 4:53:38 en C, 3:08:41 en CAP) en décrochant ainsi, et avec la manière, sa 6ème qualification pour l’IM d’Hawaii. A cette occasion, Yann a apporté le 63ème podium du « TEAM » sur le circuit IRONMAN (Full, 70.3, 51.50, PRO & GA) depuis 2006. Sur ces 63 podiums, 26 victoires (2 en PRO et 24 en GA) sont à noter.

Gary a remporté le triathlon L d’Obernai en 4:19:00 (31:21 en N, 2:22:22 en C, 1:23:28 en CAP), après avoir fait la différence sur le segment C, une belle satisfaction pour cet athlète en construction.

Les résultats des autres athlètes du « Team », par ordre alphabétique :

Cédric DELNATTE a terminé 240ème & 38ème M35-39 à l’IM 70.3 de Kraichgau en 5:05:53 (35:03 en N, 2:47:10 en C, 1:33:45 en CAP ; +14.8% du temps du vainqueur en M35-39 : Jens MÜLLER), affichant un état adaptif en progression dans les différents segments de course, de bon augure en perspective de son premier distance IM le mois prochain du côté de Francfort.

Franck HERBILLON a terminé 51ème au triathlon M de Chalain en 2:25:25 (27:33 en N, 1:10:19 en C, 44:14 en CAP ; +19.6% du temps du vainqueur : Anatole GIRAUD TELME), un résultat en phase avec l’état adaptatif du moment et cela malgré une préparation de course sous optimale.

Alexandre KLEIN a terminé 12ème au triathlon L d’Obernai en 4:39:55 (34:52 en N, 2:40:18 en C, 1:22:26 en CAP ; +8.1% du temps du vainqueur), une reprise de la compétition encourageante au regard d’un état adaptatif sous optimal consécutif à des désordres mécaniques depuis quelques semaines.

Aimé KLENNE a terminé 107ème au triathlon M de Verdun en 3:16:06 (37:57 en N, 1:33:02 en C, 59:09 en CAP ; +42.3% du temps du vainqueur : Sébastien LAURIER) après avoir connu des désordres physiques sur le segment C et CAP.

Mélissa LAPP a terminé 3ème F au triathlon L d’Obernai en 4:56:52 (36:11 en N, 2:54:51 en C, 1:24:07 en CAP ; +1.8% du temps de la vainqueur : Anaïs MARTIN), un niveau de performance en adéquation avec l’état adaptatif du moment malgré des sensations mitigées.

Tom LECOMTE a terminé 3ème au triathlon M d’Obernai en 2:09:05 (18:53 en N, 1:16:01 en C, 33:03 en CAP ; +0.7% du temps de la vainqueur : Andi BOECHERER) en affichant un très bon état adaptatif global malgré un segment N perfectible.

Jean-Pascal NICOLAS a terminé 16ème au triathlon S des Ferreols en 55:37 (9:56 en N, 25:43 en C, 17:49 en CAP ; +5.7% du temps de la vainqueur : Raphaël SARAPICA), une reprise de la compétition à très haute intensité difficile après un focus IM de plusieurs mois.

Joachim PHILIPPS a terminé 9ème aux Pentes et Côtes de Wissembourg (10.4 km) en 37:48 (+8.0% du temps du vainqueur : Frédéric KOBEL), un résultat mitigé.

Bertrand PIGNAULT a terminé 167ème aux 10 km de la course du Château de Vincennes en 39:24 (+27.2% du temps du vainqueur : Azeddine HABZ), un niveau de performance bien en deçà des attentes.

Jérémy POLIZZI a terminé 16ème au GP d’Andon FSGT après avoir effectué une course d’équipe brillamment conclue par Benoît CULIEZ.

Stéphane REYES a dû abandonner au triathlon L de Salagou suite à un problème mécanique (casse dérailleur) à mi-parcours.

Philip ROMANATO a terminé 128ème & 8ème M45-49 à l’IM 70.3 de Rapperswil en 4:37:29 (32:33 en N, 2:26:01 en C, 1:33:35 en CAP ; +4.9% du temps du vainqueur en M45-49 : Marcel HOTZ), en validant de belle manière son état adaptatif du moment. Une première épreuve test réussie en perspective de l’objectif majeur de la saison : l’Embrunman.

Kate WILLIAMS, dans le cadre de sa préparation à la finale de la série mondiale de Swimrun (Otillö), a participé à 2 épreuves de Trail sur 2 jours : le trail de Grasse (17 km, +/- 775 m de dénivelé) où elle se classe associée à Alexandre BERMOND 1er Duo Mixte en 2:09:49 & le trail de Falicon (17km, +/- 740 m de dénivelé) où elle termine 4ème F en 1:58:03 (+8.0% du temps de la vainqueur : Julie ROMERA) ; un bon FOCUS Trail enchaîné.

 


31/05/2017

Bilan des PERFORMANCES du mois de mai 2017 : Kona, Chattanooga, Gran Fondo UCI slots

posté à 06h22

… par ordre alphabétique :

Anthony ADAM – Triathlon L de Lacanau – a terminé 7ème & 2nd S4M en 4:06:28 (29:24 en N, 2:04:59 en C, 1:32:05 en CAP ; +7.9% du temps du vainqueur : Laurent LAMBERT). Une semaine plus tard, Anthony a participé à l’épreuve de D3 sous format S à la Roche/Yon où il s’est classé 14ème en 1:00:53 (11:38 en N, 30:17 en C, 17:24 en CAP ; +5.6% du temps du vainqueur : Célestin GUILLON). Des résultats en adéquation avec l’état adaptatif du moment.

Alain BOUTEAU – IM de Lanzarote – a terminé 262ème & 1er M60-64 en 11:27:52 (1:07:29 en N, 5:58:49 en C, 4:10:13 en CAP) se qualifiant pour la finale du circuit Full-IM à Hawaii. L’objectif d’avant-course est rempli malgré un marathon en deçà des attentes perturbé par un « blocage » respiratoire. Alain a apporté à cette occasion le 62ème podium du « TEAM » sur le circuit IRONMAN (Full, 70.3, 51.50, PRO & GA) depuis 2006. Sur ces 62 podiums, 25 victoires (2 en PRO et 23 en GA) sont à noter.

Jean-Max FONTVIEILLE – IM 70.3 des Pays d’Aix – a terminé 152ème & 6ème M45-49 en 4:48:56 (34:12 en N, 2:38:08 en C, 1:26:50 en CAP ; +4.4% du temps du vainqueur en M45-49 : Olivier SPAGNOL). Il décroche une place qualificative pour la prochaine finale du circuit IM 70.3 (Chattanooga), objectif d’avant-course rempli, malgré une tendinopathie d’achilles qui a perturbé la préparation en CAP.

Franck HERBILLON - IM 70.3 des Pays d’Aix – a terminé 272ème & 19ème M50-54 en 5:01:17 (33:32 en N, 2:48:04 en C, 1:29:19 en CAP ; +12.6% du temps du vainqueur en M50-54 : Jean-Louis HAREL), un niveau de performance en totale adéquation avec l’état adaptatif du moment.

Alexis HOUDART – Challenge Salou – a terminé 91ème & 12ème M30-34 en 4:14:06 (32:21 en N+T1, 2:19:18 en C, 1:22:26 en T2+CAP ; +9.2% du temps du vainqueur en M30-34 : Imanol SAGARZAZU PEGO) en état surchargé. Un niveau de performance homogène entre les différentes disciplines. La dynamique adaptative se poursuit en perspective du prochain IM de France.

Jean-Pascal NICOLAS - IM de Lanzarote – a terminé 386ème & 60ème M30-34 en 11:54:34 (0:55:25 en N, 6:10:08 en C, 4:32:48 en CAP ; +26.9% du temps du vainqueur en M30-34 : Brian WILLIAM). Jean-Pascal a rencontré un problème mécanique (shifter HS) très précocement dans la course (~ 40ème km). Il a mis un point d’honneur, malgré des objectifs de qualification envolés, à rallier l’arrivée d’un parcours très difficile, s’en moyen de « jouer » du dérailleur arrière, et de partir sur le marathon où des désordres gastriques viendront de nouveau entacher une journée bien difficile. Jean-Pascal a montré une belle force d’abnégation.

Cyril LECOMPT – Triathlon M St Grégoire – a terminé 12ème en 2:07:38 (23:36 en N, 0:58:49 en C, 43:00 en CAP ; +8.9% du temps du vainqueur : Arnaud GUILLOUX), une course satisfaisante, en phase avec l’état adaptatif du moment mais perfectible notamment sur les segments de transitions.

Tom LECOMTE – GP D1 de duathlon à Liévin – a terminé 12ème en 1:12:06 (+1.4% du temps du vainqueur : Damien DEROBERT), l’ASPTT Strasbourg se classant 4ème sur cette manche du GP. La semaine suivante, Tom a brillamment remporté le triathlon S de Bischwiller en 56:13 (10:44 en N, 29:05 en C, 15:06 en CAP). La construction se poursuit.

Romaric PELLETIER – Triathlon M de Sénonais – a terminé 31ème en 2:21:32 (27:11 en N, 1:12:30 en C, 38:03 en CAP ; +18.8% du temps du vainqueur : Tony BAHEUX), après avoir loupé le départ N et avoir roulé prudemment en raison de conditions climatiques défavorables. Une course de préparation mitigée.

Joachim PHILIPPS – Triathlon S de Bischwiller – a terminé 7ème en 1:01:15 (11:26 en N, 30:59 en C, 17:31 en CAP ; +9.% du temps du vainqueur : Tom LECOMTE), une reprise de la compétition satisfaisante dans un contexte adaptatif sous optimal.

Bertrand PIGNAULT – Course sur route Paris-St Germain – a terminé 29ème en 1:22:33 (+14.2% du temps du vainqueur : Guillaume CROUZIL), une course plaisir durant laquelle les objectifs ont été remplis.

Jérémy POLIZZI – GP Morra FSGT – a terminé 20ème en 2:32:37 (+1.5% du temps du vainqueur : Anthony PICOULET) après avoir chuté sans gravité dans le final. Sur les épreuves sélectives pour les prochains Championnats du Monde Gran Fondo UCI, les résultats : CLM (catégorie H1, 12ème en 33:18 ; +7.0% du temps du vainqueur H1 : Matej KRAVOS) & Course en ligne (catégorie M19-34, 47ème en 4:18:54 ; +7.2% du temps du vainqueur en M19-34 : Ronan POULIZAC). Jérémy n’a pu décrocher une place qualificative pour l’une ou l’autre épreuve des prochains Championnats du Monde Gran Fondo UCI.

Sandrine POLIZZI – Coupe de France Izernore – a terminé 44ème (vainqueur : Marion SICOT) d’une course au profil difficile, en progressant dans la stratégie de course, le positionnement. Sur les épreuves sélectives pour les prochains Championnats du Monde Gran Fondo UCI, les résultats : CLM (catégorie F1, 4ème en 37:09 ; +4.4% du temps de la vainqueur F1 : Jessica RHODES-JONES) & Course en ligne (catégorie F19-34, 4ème en 2:47:44 ; +5.2% du temps de la vainqueur en F19-34 : Erica MAGNALDI). Sandrine a décroché sa qualification pour l’épreuve de la course en ligne des prochains Championnats du Monde Gran Fondo UCI.

Sissia SALLES – Maxi-Race – DNF en raison d’une tendinite précoce au niveau de l’hallux extenseur après avoir changé de chaussants avant la course, une erreur aux conséquences « fâcheuses ».

 




» Consulter les archives

RSS



     

PhysioPerf

Altitude Training Solutions

Onlinetri

RG Films